eldorado/s

« On a tous un Eldorado en soi. C’est la part précieuse du désir. »  Laurent Gaudé

eldorado/s
Voyage immersif à la conquête de nos territoires imaginaires

création 2018-2020 pour 2 danseurs, 1 vidéaste, 1 musicien, 1 comédienne, 1 régisseur et 1 groupe amateurs

Projet lauréat 2017 du réseau Sillage/s des Scènes Conventionnées Danse

Le mythe de l’Eldorado est apparu dans la région de Bogota en 1536. Il s’agirait d’un pays où l’or regorgerait, chaque habitant serait richissime, les matières les plus précieuses seraient monnaie courante. Le fleuve même charrierait de l’or à foison. Cette légende a attiré nombre d’explorateurs, désireux de s’emparer des richesses du Nouveau Monde. Le mirage d'une contrée fabuleusement riche en or a alimenté sur près de quatre siècles une sanglante course au trésor. Les conquistadors n'ont pas trouvé l'Eldorado, mais ils ont arraché aux Incas et aux Chibchas des monceaux d'or.

Aujourd’hui, l’épopée des conquistadors est bien lointaine et le terme Eldorado revêt autant de conquêtes que de richesses à atteindre (condition de vie meilleure, argent, pouvoir, amour, santé, épanouissement personnel, famille, temps, liberté, carrière…), autant de territoires géographiques que de processus mentaux.
Il est avant tout la métaphore d’un rêve à atteindre, d’un espoir à poursuivre, d’une quête de sens, d’une mise en mouvement du désir. L’Eldorado contemporain révèle en chacun de nous des petites utopies, des trésors intimes avec lesquels tous les fantasmes sont permis ; une force d’imagination créative comme une sorte de rempart à la morosité du monde.

Avec le projet eldorado/s, nous partons à la conquête de nos territoires imaginaires fantasmés pour ouvrir la porte du possible envisagé comme un levier pour réinventer du désir dans nos vies. Il s’agit, ici, avant tout, d’un impérieux besoin de désirer, d’une mise en mouvement intime pour ne pas sombrer face à la désillusion du monde et ainsi révéler nos foisonnants désirs de sa transformation.


eldorado/s est une proposition artistique participative et immersive, une performance déambulatoire pour un groupe d'artistes et d’habitants explorateurs de toutes générations partant à la conquête de leurs territoires imaginaires. C'est une mise en mouvement du désir, un voyage commun vers une terre promise, vers un Eldorado contemporain qui révèle en chacun de nous nos petites utopies, nos trésors intimes.

Dans un premier temps, le chorégraphe Philippe Ménard et les artistes de la Cie pm travailleront à la réalisation d’une matrice pour une performance multimédia autour du thème de l’Eldorado, en prévoyant des espaces poétiques à investir par les habitants de chaque ville qui viendront nourrir et co-créer cette œuvre (danse, vidéo, musique, texte, chant et performance plastique).
Par la suite, la Cie pm s'installera successivement en résidence dans les 11 théâtres partenaires pour y déployer ce dispositif de création multimédia et pluridisciplinaire. A travers des ateliers chorégraphiques, des interviews filmées et des recueils de paroles, les artistes iront à la rencontre d’un public intergénérationnel pour créer une forme artistique singulière, sans cesse renouvelée au gré des territoires et des échanges.

Le journal de bord de cette aventure s'écrira au fur et à mesure sur un site internet.
A la fin du parcours global dans les 11 lieux, seront créés un livret et un DVD retraçant le parcours de ces conquistadors contemporains qui viendront questionner notre réalité et faire la part belle à nos fantasmes et nos chimères ; sorte de rempart à la morosité, de porte ouverte au monde du possible et au dépassement des frontières.
Et pourquoi pas, une façon d’envisager le monde autrement et de révéler nos foisonnantes envies de sa transformation … une façon de réinventer du désir dans nos vies.

DISTRIBUTION

Conception, scénographie et chorégraphie : Philippe Ménard
Composition musicale : Grégoire Terrier
Regard dramaturgique et écriture textes: Jana Klein
Réalisation vidéo : Laurent Fontaine Czaczkes, Philippe Ménard
Construction dispositif scénographique : Michel Ozeray
Lumière et régie générale : Leslie Sozansky
Couturière dispositif tournage : Anne Buguet
Regard extérieur : Corinne Hadjadj
Photo : Delphine Micheli

Interprètes : Céline Debyser et Julien Raso (danseurs), Jana Klein (comédienne), Laurent Fontaine Czaczkes (vidéaste), Grégoire Terrier (musicien) et 1 groupe d'habitants.

PRODUCTION

Production: Cie pm.
Coproduction: L’étoile du nord - Paris (75), Espaces Pluriels - Pau (64), Le Rive Gauche - Saint-Etienne-du-Rouvray (76), Théâtre Paul Eluard - Bezons (95), Théâtre Louis Aragon - Tremblay-en-France (93), Le Triangle - Rennes 35), Avant Scène - Cognac (16), L’Onyx - Saint-Herblain (44), Le Vivat - Armentières (59), Théâtre de Nîmes (30), Centres Culturels de Limoges, Le Vaisseau - lieu de création au Centre de Réadaptation de Coubert (77), Centre Chorégraphique National de Créteil et du Val-de-Marne (94) / direction Mourad Merzouki dans le cadre de l'accueil studio. Avec le soutien du groupe de la Caisse des dépôts. Action financée par la Région Ile-de-France. Le réseau Réseau Sillage/s reçoit le soutien du Ministère de la Culture et de la Communication / Direction Générale de la Création Artistique. 
La Cie pm est conventionnée par le Conseil Régional d’Ile-de-France dans le cadre de la Permanence Artistique et Culturelle.

production en cours.

CREATION
  8 DECEMBRE 2018
  Théâtre Paul Eluard - Bezons (95)